Visite du trophée d’Auguste

trophée d'Auguste

Aujourd’hui, visite du  trophée d’Auguste .

Le Trophée des Alpes (ou Trophée d’Auguste) est un monument romain commémoratif datant de 7-6 av. J.-C. et situé sur la commune de La Turbie (Alpes-Maritimes), surplombant la principauté de Monaco. Son nom latin était Tropaeum Alpium.

Le Trophée des Alpes fut élevé en l’honneur de l’empereur romain Auguste au point haut de la via Julia Augusta.

Il célèbre la victoire définitive sur quarante-cinq tribus qui entravaient auparavant les multiples passages alpins. Plus qu’une attaque pour accaparer des marchandises, ces peuples imposaient alors à ceux qui empruntaient leurs cols un contrôle des relations commerciales et des mouvements militaires inacceptables pour l’Empire romain.

Mentionnant d’autres peuples rhètes et alpins, le trophée relate en particulier indirectement la soumission de 23 à 13 av. J.-C. des derniers peuples celto-ligures indépendants qui peuplent les massifs alpins entre Narbonnaise et Gaule cisalpine.

Ici la soumission a permis la continuation de la via Aurelia par la construction de la via Julia Augusta. Les vaincus bénéficiant de la clémence impériale ont reçu en 10 av. J.-C. la cité des Alpes maritimes, dont la capitale construite en face de Nikaia était Cemenelum, aujourd’hui Cimiez un simple quartier de Nice.

Ce trophée n’avait aucune vocation militaire et ne pouvait jouer aucun rôle de refuge ou de fortification. Il marquait la frontière entre l’Italie et la Narbonnaise, plus tard repoussée au fleuve Var. Cependant, entre le xiie siècle et le xve siècle, le trophée devient forteresse et les maisons sont rattachées au mur d’enceinte.

En 1705, quand la guerre entre la France et la Savoie a repris, Louis XIV ordonna la destruction de toutes les forteresses de la région, et le fit ainsi partiellement exploser. Le trophée devient alors une véritable carrière, et ses pierres servent entre autres à la construction de l’église Saint Michel du vieux village.

En 1865, les vestiges sont classés au titre des monuments historiques1.

Dans les années 1930, il est restauré grâce au mécénat d’Edward Tuck, un philanthrope américain, qui passe ses hivers à Monte-Carlo. Les travaux sont dirigés par Jules Formigé. Il est inauguré le 26 avril 1934.

Le Trophée des Alpes est maintenant le principal attrait touristique de la commune de La Turbie.

Source: Wikipedia

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.