Monthly Archives: February 2020

Exposition Soulages à la galerie Lympia

Soulages

Visite de l’exposition “Soulages” à la galerie Lympia (ancien bagne de Nice).

Pierre Soulages est le plus célèbre des artistes français vivants.

Cette exposition s’inscrit dans la célébration de son centième anniversaire après l’ouverture des manifestations du Centre Pompidou et celle du Louvre avec la réunion de 20 peintures venues de grands musées dans le monde.

Continue reading

Share Button

Exposition photos sur le Tibet au musée de la photographie de Nice

Exposition photos Tibet

Superbe exposition photos sur le Tibet au musée de la photographie de Nice.

Le voyage est souvent à l’origine du travail photographique de Jacques Borgetto, photographe et voyageur « de long cours », dont la manière de procéder s’apparente à celle des explorateurs. Motivé d’abord par le désir de retracer le parcours de ses grands oncles italiens émigrés en Amérique latine, Borgetto n’a plus arrêté, depuis, de partir à la découverte de régions dont il s’est attaché à rendre compte de l’évolution au fil des années. Cela, en Argentine, au Chili, au Japon, au Tibet, en Afrique…, en allant au delà du voyage intérieur pour focaliser son attention sur les autres dont il cherche à comprendre et à intégrer la culture. Jacques Borgetto, avec son travail qui se construit pays par pays, crée son propre Atlas.

Continue reading

Share Button

conférence au CUM “L’Observatoire de Nice et la renaissance d’une bibliothèque scientifique : Le pavillon Henri Chrétien”

CUM

Un patrimoine remarquable :

L’Observatoire de Nice est aujourd’hui un des 4 sites géographiques de l’Observatoire de la Côte d’Azur, établissement public de recherches en sciences de la Terre et de l’Univers. Localisé sur le Mont Gros, à l’est de la ville de Nice, ce site conjugue un patrimoine historique exceptionnel et des infrastructures de recherche contemporaine.
Fondé en 1881, les premières études pour la construction de l’observatoire commencèrent en1878. L’établissement naît de la rencontre entre un mécène, Raphaël Bischoffsheim, fils de banquier, devenu mécène des Sciences à la mort de son père et des astronomes parisiens du Bureau des Longitudes, dont Maurice Loewy, et l’astronome toulousain Joseph Perrotin.

Continue reading

Share Button