Archives de catégorie : Canada

Québec: visite de Montréal

Montréal est la deuxième ville la plus peuplée du Canada. Elle se situe principalement sur l’île fluviale de Montréal, sur le fleuve Saint-Laurent (entre Québec et le lac Ontario) dans le Sud de la province de Québec, dont elle est la métropole3.

En 2016, la ville comptait 1 704 694 habitants1 et son aire urbaine (appelée Région métropolitaine de Montréal) plus de 4 millions, soit environ la moitié de la population du Québec4. Montréal est ainsi la 19e agglomération la plus peuplée d’Amérique du Nord5 et la 122e ville la plus peuplée du monde6.

Ville francophone la plus peuplée d’Amérique7, Montréal est considérée comme ayant la deuxième population francophone au monde après ParisNote 1,8,9. En 2011, environ 50 % de la population de Montréal était de langue maternelle française, 13 % était de langue anglaise et 33 % était d’une autre langue10, ce qui fait d’elle l’une des villes les plus cosmopolites du monde11.

Montréal est le 3e plus grand centre financier d’Amérique du Nord et le 12e au monde12. Cœur économique du Québec, Montréal est aussi la seconde place financière du Canada et possède une économie fortement diversifiée13 par le commerce, l’éducation, les technologies de l’information et les industries aérospatiale, pharmaceutique, du tourisme et du cinéma. Classée ville mondiale en 2012, Montréal est la deuxième ville consulaire d’Amérique du Nord, abrite le siège de l’Organisation de l’aviation civile internationale et est le siège de plus de 60 organisations internationales14. De plus, la ville est la première d’Amérique du Nord pour le nombre de congrès internationaux15. En 2017, Montréal est consacrée « meilleure ville étudiante » au monde16 et est considérée comme la « Métropole universitaire du Canada, avec six universités et 450 centres de recherche »17.

Montréal a accueilli plusieurs événements internationaux d’envergure, dont l’Exposition universelle de 1967 et les Jeux olympiques d’été de 1976. Hôte du grand prix de Formule 1 du Canada, elle accueille annuellement de nombreux festivals, tels le Festival international de jazz de Montréal, les FrancoFolies, et le festival Juste pour rire. Le club de hockey des Canadiens de Montréal y a élu domicile dès sa création en 1909.

Share Button

Québec: visite du parc du Mont Tremblant

Le parc national du Mont-Tremblant est un parc national du Québec situé au nord de Mont-Tremblant, de Saint-Donat, et de Saint-Côme dans les régions administratives de Laurentides et de Lanaudière, au Québec, au Canada.

Il est le deuxième plus grand parc national au Québec après le parc national Kuururjuaq et il est le plus ancien parc national (provincial ou fédéral) au Québec. Il tient son nom du mont Tremblant.

L’objectif principal de ce parc est de protéger un territoire représentatif de la province naturelle des Laurentides méridionales.

Plusieurs activités estivales et hivernales s’y pratiquent, le ski de fond, la raquette, la randonnée pédestre courte et longue en refuge, le canot de lac et de rivière, le kayak, le vélo de montagne, le camping sauvage et la baignade dans des lacs, tel le lac Lauzon aux eaux limpides.

Le parc est géré par le gouvernement québécois et sa Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ).

Le parc de 1 510,1 km2 est situé au nord-est de Mont-Tremblant et se prolonge à l’est jusqu’au nord de Saint-Côme. Son territoire est situé dans les municipalités régionales de comté (MRC) des Laurentides, d’Antoine-Labelle et de la Matawinie et il comprend huit municipalités et trois territoires non organisés. Il est borné au nord par la réserve faunique Rouge-Matawin et à l’est par la zec Lavigne. À environ 20 km du parc se retrouve le Centre de villégiature Tremblant, reconnu pour être le plus haut sommet des Laurentides avec une élévation de 875 mètres.

Le parc se divise en 3 principaux secteurs, soit les vallées de la rivière du Diable, du ruisseau Pimbina et de la rivière L’Assomption. On peut accéder au secteur de la Diable par l’autoroute 15 et la route 117 à partir de Montréal, par la route 323 à partir d’Ottawa. Le secteur de la Pimbina est accessible par la route 125 à partir de Saint-Donat. Le secteur de L’Assomption est accessible quant à lui par Saint-Côme. On peut aussi avoir accès au parc par La Macaza, par Labelle et par Saint-Michel-des-Saints.

 

Share Button

Québec: visite des chutes de Montmorancy

La chute Montmorency (parfois chutes, au pluriel) est une chute d’eau située à l’embouchure de la rivière Montmorency, où celle-ci se déverse par le rivage en falaise dans le fleuve Saint-Laurent, vis-à-vis de l’extrémité ouest de l’Île d’Orléans. Elle est administrativement partagée entre la ville de Québec et la municipalité de Boischatel. La chute, d’une hauteur de 83 mètres, est la plus haute de la province du Québec et dépasse de trente mètres les chutes du Niagara. La profondeur du bassin au pied de la chute est de dix-sept mètres.

La chute est située à l’intérieur du Parc de la Chute-Montmorency, centre touristique géré par la SÉPAQ. Des escaliers (487 marches) permettent de l’observer sous différents angles. Un pont suspendu offrant un point de vue spectaculaire relie les deux côtés du parc. Il y a également un téléphérique qui transporte les visiteurs entre la base et le sommet de la chute. L’hiver, les vapeurs d’eau se solidifient en périphérie de la chute qui devient alors un site populaire d’escalade sur glace en plus de créer une importante masse de glace (le pain de sucre) devant la chute.

Share Button

Visite de Québec

Québec (prononciation en français : /ke.bɛk/) est la capitale du Québec4, une des provinces du Canada. Située au cœur de la région administrative de la Capitale-Nationale, elle est le siège de nombreuses institutions dont le Parlement du Québec. En date du recensement canadien de 2016, la ville de Québec compte 532 000 habitants et sa communauté métropolitaine en regroupe plus de 800 000, faisant d’elle la deuxième ville la plus peuplée du Québec après Montréal.

Le rétrécissement du fleuve Saint-Laurent entre les villes de Québec et de Lévis, sur la rive opposée, a donné le nom à la ville, Kébec étant un mot algonquin signifiant « là où le fleuve se rétrécit ». Fondée en 1608 par Samuel de Champlain, Québec est une des plus anciennes villes d’Amérique du Nord. Les remparts font de Québec la seule ville fortifiée subsistante au nord du Mexique. Le Vieux-Québec a été déclaré patrimoine mondial en 1985 par l’UNESCO5,6.

Share Button