Archives de catégorie : Lecture

Ballade au festival du livre de Nice 2017

Le Festival du Livre de Nice est le festival incontournable du printemps 2017. Il se tiendra cette année du 2 au 4 juin au Jardin Albert 1er. Les petits lecteurs en herbe et les grands dévoreurs de volumes, les fous de BD, les addictifs au roman, les amateurs d’essais, les incollables des biographies historiques, les explorateurs de littérature de voyage, les fanatiques de people, ont tous rendez-vous dans la ville pour la grande fête du livre. Plus de 200 écrivains (romanciers, essayistes, poètes, polémistes, historiens, célébrités) se retrouvent à Nice sous la présidence de Paule Constant, de l’académie Goncourt et de Dany Laferrière, de l’Académie française. Rencontres et dédicaces, animations, débats, lectures, spectacles, échanges passionnés, discussions, découvertes…Trois jours qui vont passer comme un souffle pour les amoureux des livres !

Share Button

Comment Google mangera le monde” de Daniel Ichbiah

comment_google
Continuer la lecture

Share Button

Le devoir de déplaire par Eric de Montgolfier

Eric de Montgolfier Le devoir de déplaire

 

Présentation de l’éditeur: Incorruptible, impartial, déterminé, Eric de Montgolfier, procureur de la République, n’a qu’une ambition: faire respecter la loi et donc les citoyens qu’elle protège. Mais en lisant le récit implacable de son parcours professionnel, on s’aperçoit que ce n’est pas facile ! Traditions obsolètes et lenteurs de l’institution, hiérarchie toute-puissante qui vous oblige parfois, bizarrement, à classer des dossiers sans suite, personnages intouchables, indulgence suspecte des autorités à l’égard de potentats douteux, incursion de la politique au mépris de la séparation des pouvoirs il faut se battre sans relâche. Car il n’y a pas que les grandes affaires médiatiques, comme OM/Valenciennes, le dossier de certains francs-maçons ou l’éviction du juge Renard qui a failli coûter au magistrat son poste. Quand on voit les inimitiés qu’il s’est attirées pour avoir simplement voulu faire assainir les eaux d’un établissement thermal qui mettaient en péril la santé des curistes, on se dit que pour servir la justice, de nos jours, il faut accepter Le Devoir de déplaire. Et si c’était là le principe sur lequel devraient reposer les réformes tant souhaitées ?

Share Button

Cyber criminalité par Eric Filiol et Philippe Richard

Cyber_criminalite_par_Eric_Filiol_et_Philippe_Richard

Présentation de l’éditeur: Les temps sont révolus où les menaces informatiques se limitaient aux virus créés par des étudiants isolés. Aujourd’hui, les cybercriminels sont de plus en plus organisés, leurs stratégies plus ciblées et leurs armes plus sophistiquées. Internet se criminalise, et le plus inquiétant est à venir. Cet ouvrage est d’abord une mise en garde contre toutes les escroqueries qui menacent aujourd’hui tant les particuliers que les entreprises. Il vous fournira toutes les informations utiles sur le phishing, le spam, les virus, l’ingénierie sociale, les vols de données bancaires, l’espionnage industriel, la prise de contrôle de machines à distance, etc. Les derniers chapitres constituent un cri d’alerte sur les nouvelles formes de criminalité (voire de terrorisme) qui émergent aujourd’hui et vont se répandre sur le Net dans les prochaines années.

Biographie de l’auteur: Eric Filiol est directeur du Laboratoire de virologie et cryptologie de l’École Supérieure et d’Application des Transmissions (ministère de la Défense) à Rennes. Philippe Richard est journaliste. Spécialiste des nouvelles technologies, il collabore notamment au journal ” Les Echos ” et au site ” 01net. com. “

Share Button

L’ordinateur, une histoire de l’informatique par Mark Frauenfelder

Hier première visite du magasin Cultura de Mandelieu (les magasins), quelques livres achetés dont celui ci:

MF_une_histoire_de_l_informatiquePrésentation de l’éditeur: Des premiers bouliers romains aux smartphones du XXIe siècle, L’Ordinateur retrace les tours et détours de l’histoire longue et souvent animée de l’ordinateur, et présente tous les aspects de son impact dans la vie de tous les jours. Avec des photos remarquables commentées de manière vivante, mark Frauenfelder parcourt l’évolution depuis les premiers systèmes de comptage connus, il y a 30 000 ans, jusqu’à la machine familière d’aujourd’hui et examine son influence dans de nombreux domaines, de la guerre au cinéma ou à la médecine.
Continuer la lecture

Share Button

Le grand bazar mondial par Laurence Benhamou

LB_Le_grand_bazar_mondial_0002

Présentation de l’éditeur: Savez-vous que nos draps viennent du Népal, nos choux de Bruxelles… du Guatemala, nos lunettes et nos rouges à lèvres de Chine, nos T-shirts du Bangladesh et nos chaussettes de l’Inde, souvent sous l’étiquette de grandes marques internationales ? Nos produits de consommation courante sont de moins en moins en chers. Pourquoi ? Comment ? Quelles en sont les conséquences.
Continuer la lecture

Share Button

La république des copains par Gilles Gaetner

GG La république des copainsPrésentation de l’éditeur:

La compétence comme seul critère ? Le talent comme unique motif de nomination ? La vertu comme CV ? On aimerait le croire dans l’attribution des postes-clefs du pouvoir. On aimerait rêver que les préfets, les responsables de la police, les membres du Conseil d’État ou de la Cour des comptes, les ambassadeurs, les patrons des entreprises publiques…, soient uniquement choisis selon leurs aptitudes et qualités. On aimerait… mais on se berce d’illusions. Car est-il vraiment si loin le temps où l’empereur Caligula nommait son cheval au poste de consul, quand on voit comment nombre de nominations se font, aujourd’hui en France, par copinage pur et simple .
Continuer la lecture

Share Button

“Trouver le chemin” de Véronique Jannot

VJ_Trouver_le_chemin Présentation de l’éditeur:

Elle respire la gaieté, la santé, la joie de vivre et pourtant… Pour la première fois, l’enfant chérie de la télévision accepte de se livrer en confiant un secret douloureux : la grave maladie qui l’a privée, à vingt-deux ans, du bonheur d’être mère un jour. Pour la première fois aussi, elle évoque l’accident tragique de Didier Pironi, le pilote de Formule 1, qui fut l’amour de sa vie. Ce récit émouvant, jalonné d’anecdotes, nous fait partager le chemin qui fut le sien, avec la rencontre du bouddhisme qui l’a aidée à guérir, à porter sur l’existence un regard différent, et à s’engager pour la défense du Tibet. De cette philosophie, Véronique Jannot propose ici une explication lumineuse, un mode de vie au quotidien, à la portée de tous. Elle donne également la parole à des femmes d’exception, rencontrées là où survit le peuple tibétain en exil, ainsi qu’à Sogyal Rinpoché, son guide spirituel. Autant de témoignages qui nous mènent vers les hautes altitudes où se trouvent peut-être les vraies clés du bonheur.

Share Button

“Confessions d’un baby-boomer” Thierry Ardisson et Philippe Kieffer

TA_confessions_d_un_baby_boomerPrésentation de l’éditeur: ” Je crois que je n’ai jamais fait autre chose que de me mettre en scène. Transformer ma vie en cinéma. Et, ce qu’on va faire, là, c’est d’essayer de mettre bout à bout et dans le bon ordre des dizaines de séquences, des centaines de plans qui me restent en mémoire. ” Pour se confesser, Thierry Ardisson aurait pu se contenter d’aller voir un prêtre, mais il s’est adressé à un journaliste. Cela donne Confessions d’un baby-boomer, un livre où il énumère tous ses péchés : le pape, la pop, la dope, le Palace, la presse, le punk, la pub, le PAF, la hype, les hippies, les people. Des péchés qui sont ceux d’une génération. Une génération qui a préféré Lennon à Lénine et Stallone à Staline. Une génération qui n’a pas changé le monde, mais qui s’est bien amusée.
Continuer la lecture

Share Button

“Né quelque part” (Maxime Le Forestier)

ne_quelque_partMot de l’éditeur:

Pour la première fois, Maxime Le Forestier se livre, dans ces conversations avec la journaliste Sophie Delassein. Né en février 1948, il débute sa carrière dès l’adolescence lorsque, après une formation classique, il se tourne vers la guitare, s’appuyant sur les partitions de Brassens. Il fait ses débuts en duo avec sa sœur Catherine et connaît un succès éclatant dès 1972. Cette année-là, il passe en première partie de Brassens à Bobino et sort simultanément son premier album. « San Francisco », « Éducation sentimentale », « Mon frère », « Parachutiste »… autant de tubes sentimentaux ou engagés qui font aussitôt de Maxime Le Forestier la figure de proue de toute une génération de lycéens et d’étudiants post-soixante-huitards et hippies. Véritable phénomène, le chanteur vend un million et demi d’album et sillonne la France pendant près de quatre ans, remplissant salles et stades. Puis il connaît une traversée du désert qui durera dix ans, avant de revenir en force sur le devant de la scène en 1987 avec « Né quelque part », qui inaugure une seconde carrière aussi brillante que la première. Aujourd’hui, Maxime Le Forestier, qui renoue avec Brassens dont il interprète le répertoire, raconte les coulisses d’un parcours exceptionnel. Il dévoile ses sentiments sur chacun des épisodes de sa vie d’artiste et parle avec une grande humanité de ses proches, notamment de Georges Moustaki, le « frère qu’il n’a jamais eu », mais aussi des chanteurs d’aujourd’hui.

Share Button