Ballade à Sitges (Espagne)

Ballade à Sitges avec le train Castelldefels – Sitges

 

Sitges (/sidʒəs/ en catalan) est une commune de la province de Barcelone en Catalogne (Espagne). Elle est l’une des six communes de la comarque du Garraf. Elle compte une population de plus de 28 000 habitants.

Sitges est une ville connue pour ses monuments. Le Musée Maricel (ca), ancien palais, présente une empreinte de bleu et blanc, abrite souvent des représentations musicales. La Punta (l’église) est l’un des lieux mythiques de Sitges pour ses habitants. elle symbolise en quelque sorte la ville. Les principaux lieux d’intérêt sont le , le Musée Cau Ferrat, l’Église Saint-Barthélemy et Sainte-Thècle (ca), l’Ermitage de la Trinité (Sitges) (ca) et l’Autodrome de Terramar (ca).

Quelques informations complémentaires  sur Sitges:  https://fr.wikipedia.org/wiki/Sitges

Share Button

Visite du monastère de Poblet (Espagne)

Visite de l’abbaye de Poblet.

L’abbaye de Poblet (en espagnol : Real Monasterio de Santa María de Poblet ; en catalan : Reial Monestir de Santa Maria de Poblet) est une référence typique des abbayes cisterciennes espagnoles et le panthéon des rois d’Aragon depuis Alphonse Ier d’Aragon.

L’abbaye

Le plan de l’abbaye est inhabituel puisque les bâtiments conventuels sont situés, non pas au sud, mais au nord (à gauche de la nef) de l’église abbatiale.

L’église abbatiale
L’église construite en 1166 est très vaste, à cause de la taille de la communauté monastique. Elle est construite suivant une architecture romane dans laquelle les techniques gothiques, comme la croisée d’ogives, commencent à apparaître, notamment dans les bas-côtés et le déambulatoire. La forme cistercienne traditionnelle n’est pas entièrement respectée, avec l’absence d’un chevet plat remplacé par une abside autour de laquelle court un déambulatoire.

Damián Forment a sculpté un retable particulièrement renommé derrière le maître-autel.

La nécropole d’Aragon
Plusieurs rois d’Aragon sont enterrés à l’abbaye de Poblet :

Le premier à y avoir eu sa sépulture est Alphonse II le Chaste, mort en 1196. Le suivant fut Jacques Ierle Conquérant, mort en 1276. Le souverain suivant qui est enterré à Poblet est Pierre IV le Cérémonieux, mort en 1387. Le fils de ce dernier, Jean Ier le Chasseur (mort en 1395), gît également dans l’abbaye, en compagnie de son épouse, Yolande de Bar (morte en 1431), ainsi que le frère de Jean, Martin Ier dit l’Humain ou le Vieux (mort en 1410). Ferdinand Ier le Juste (mort en 1416) est aussi enterré dans l’abbatiale, ainsi que son épouse Éléonore d’Albuquerque et ses fils, Alphonse V le Magnanime (mort en 1458) et Jean II d’Aragon (mort en 1479), ainsi que l’épouse de ce dernier, Jeanne Enríquez, morte en 1468[9].

Les tombes quittent l’abbaye en 1835, pendant la période du désamortissement, pour la réintégrer en 1952[9].

Le cloître de Poblet est particulièrement vaste (quarante mètres de longueur sur trente-cinq de largeur), et mêle, comme l’abbatiale, les styles roman et gothique[10]

Classement et protection

L’abbaye fait l’objet d’un classement en Espagne au titre de bien d’intérêt culturel depuis le 13 juillet 1921[11].

Les environs de l’abbaye font l’objet d’une demande de classement en Espagne au titre de bien d’intérêt culturel en tant qu’ensemble historique depuis le 28 avril 1980[12].

Le site fait également l’objet d’un classement en Espagne au titre de bien d’intérêt culturel en tant que site historique depuis le 9 novembre 1984[13].

Depuis 1991, l’abbaye de Poblet est inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco. Elle constitue « l’une des plus grandes et des plus achevées des abbayes cisterciennes. Elle entoure son église qui fut bâtie au xiie siècle. Associée à une résidence royale fortifiée et abritant le panthéon des rois de Catalogne et d’Aragon, elle impressionne par sa majestueuse sévérité. »[2].

Par ailleurs, la grange de l’abbaye de Poblet, située à Castellserà (comarque d’Urgell, province de Lérida) fait l’objet d’un classement en Espagne au titre de bien d’intérêt culturel depuis le 26 août 2001

Share Button

Spectacle Napoléon l’Opéra Rock

Hier soir spectacle original:

Napoléon l’Opéra Rock retrace la vie de Napoléon de sa naissance à Ajaccio à sa mort à Saint Hélène Composé de 16 chansons, accompagné d’un écran géant où sont projetées les plus grandes peintures napoléoniennes, le spectacle dure une heure vingt minutes et s’adresse à un public âgé de 6 ans à 66 ans… L’histoire raconte l’incroyable destin de ce petit immigré qui arrive en France à l’âge de 10 ans sans parler un seul mot de français et qui finit par devenir le fondateur de la France moderne et enfin le maître de l’Europe. Napoléon incarne la plus extraordinaire aventure historique et romanesque de tous les temps ! Ecrit par un spécialiste du 1er Empire, Dimitri Casali, historien et musicien passionné, la musique est composée en collaboration avec Pedro Camarasa. Le spectacle musical, soutenu par Jean Tulard (membre de l’Institut), entend mettre à la portée du grand public l’Histoire de France, notamment l’Histoire de la Révolution et de l’Empire en utilisant les moyens modernes des concerts rock. Napoléon Ier, nouvelle star du public !

Sur scène, le groupe Historock, composé de 6 membres, donne des concerts habillé en costume d’époque : hussard, grenadier et maréchal. Ils se sont déjà produits pour une douzaine de concerts en France et en Europe (Bonn Allemagne, 24 mars 2011), Ajaccio, place du Diamant, au théâtre Adyar, près des Invalides, au Château de Fontainebleau, à la Malmaison, à Montereau. Un écran géant situé derrière le groupe sert à projeter les grands tableaux illustrant la vie de Napoléon ainsi que les textes des chansons interprétées – façon karaoké – permettant de faire participer le public à chaque refrain. La presse (Paris Match, le Figaro), la radio (France Inter, RTL, Europe 1) et la télévision (France 2, Laurent Ruquier et Jean Pierre Elkabbach « Bibliothèque Médicis » en ont parlé et ont annoncé leurs concerts au cours de leurs émissions.

Share Button

Ballade au parc Phoenix à Nice

Ballade au parc Phoenix à Nice

Situé à l’entrée sud-ouest de Nice, dans le quartier de l’Arénas, le long de la promenade des Anglais, il s’étend sur plus de sept hectares disposés autour d’une pièce d’eau centrale. Il a été ouvert en février 1990.

Le parc dispose d’une vingtaine de zones à thème incluant serre tropicale, étangs, jardins méditerranéens, ainsi que plusieurs espaces réservés aux animaux, comptant au total près de 2 500 espèces végétales.

 

Share Button

Ballade au festival du livre de Nice 2017

Le Festival du Livre de Nice est le festival incontournable du printemps 2017. Il se tiendra cette année du 2 au 4 juin au Jardin Albert 1er. Les petits lecteurs en herbe et les grands dévoreurs de volumes, les fous de BD, les addictifs au roman, les amateurs d’essais, les incollables des biographies historiques, les explorateurs de littérature de voyage, les fanatiques de people, ont tous rendez-vous dans la ville pour la grande fête du livre. Plus de 200 écrivains (romanciers, essayistes, poètes, polémistes, historiens, célébrités) se retrouvent à Nice sous la présidence de Paule Constant, de l’académie Goncourt et de Dany Laferrière, de l’Académie française. Rencontres et dédicaces, animations, débats, lectures, spectacles, échanges passionnés, discussions, découvertes…Trois jours qui vont passer comme un souffle pour les amoureux des livres !

Share Button

Restaurant « Aux 2 Anges » à Forcalquier

La carte

Samedi soir, très bon restaurant à Forcalquier. Permier sur TripAdvisor

 

 

 

Continuer la lecture

Share Button

Visite à Saint Julien en Beauchêne

samedi visite chez ma tante Olga et mon oncle Gilbert dans les Hautes Alpes dans le charmant petit village « Saint Julien en Beauchêne« . 120 habitants avec les 6 hameaux (Beaumugne, Montama, Neuvillard, Les Oches, La Rochette et Vaunières) . Enfant, j’ai passé de nombreuses vacances ici et je jouais aux cowboys et aux indiens avec mon cousin Georges . Jean Giono y a écrit « Un de Baumugnes » . Voila quelques photos

Share Button

Concert de Janysett McPherson

IMG_3396

Hier soir concert à la médiathèque de Villeneuve Loubet:

Après une carrière brillamment construite à Cuba où elle remporte l’équivalent d’une Victoire de la musique (Prix Adolfo Guzman) et multiplie les collaborations prestigieuses, Janysett McPherson, chanteuse et pianiste primée du conservatoire de La Havane, auteur-compositeur cubaine, s’installe à Nice.

 

 

Continuer la lecture

Share Button

Elvis Presley BIRTHDAY MEMORIAL

epHier soirée sympa   à l’occasion de la célébration du 80 e anniversaire de la naissance d’Elvis Presley avec les groupes Sunrise, Kustom Band et Eryl Prayer.

Pour les fans des années 50 : quelques voitures de collection américaines, des motos et même des Solex…

 

 

 

 

Continuer la lecture

Share Button

Journée du Tibet libre avec Véronique Jannot

 Invitation web V.Jannot

Hier soir, à Villeneuve Loubet, soirée dans le cadre de la journée du Tibet Libre du 8 mars 2015:

Fondatrice de l’association Graines d’avenir, qui apporte une aide humanitaire éducative, médicale et logistique aux Tibétains exilés, Véronique Jannot a reçu un accueil chaleureux avec sa fille adoptive Migmar, hier soir au pôle Auguste-Escoffier, lors de la projection de son documentaire (Dakinis) réalisé aux frontières du Toit du monde.

L’œil parfois voilé d’humidité, la gestuelle délicate et la main fondue dans celle de sa fille adoptive Migmar, debout à ses côtés, Véronique Jannot a pu mesurer son éternel cote d’amour, vendredi soir à Villeneuve-Loubet, à l’occasion de la projection de son documentaire consacrée aux femmes tibétaines poussées à l’exil par la Chine.

Continuer la lecture

Share Button