Exposition NICK KNIGHT – ROSES FROM MY GARDEN

Nick Knight
 
Visite de l’exposition « NICK KNIGHT – ROSES FROM MY GARDEN » au musée de la photographie de Nice.
 
Présentée dans le cadre de Fleurs !, Biennale des arts de Nice, cette exposition de Nick Knight regroupe une sélection complète de 40 œuvres de la série Roses from my Garden, présentées toutes ensemble pour la première fois depuis la création de la série.
 
 

« Avant tout, c’est juste une conversation entre moi et la rose. Mon travail de créateur d’images n’est pas seulement de vous montrer ce que vous pouvez voir, mais de vous montrer ce qui n’existe pas. La meilleure image est l’expression de l’esprit de l’artiste ». Nick Knight
Consacrée à la rose, qu’il photographie depuis 1993, la série Roses From My Garden commencée il y a 7 ans, est le fruit d’un long et intime processus de création d’images.
 
Englobant la brève vie et la décomposition de la fleur, les roses de Nick Knight sont imprégnées d’une beauté mélancolique qui fait référence à la tradition de la peinture de nature morte hollandaise et flamande des XVIIe et XVIIIe siècles d’une manière fondamentalement moderne.
Pour chaque image, Nick Knight cueille et agence des roses de son jardin, puis les photographie en lumière naturelle à l’aide de son iPhone. En plus de les éditer et de les publier via Instagram, Knight travaille les images via un logiciel utilisant l’intelligence artificielle.
 
En remplissant l’espace entre les pixels, les images sont manipulées pour souligner les qualités picturales des fleurs elles-mêmes et devenir des représentations numériques des photographies originales. Agrandi et imprimé à une échelle comprise entre 6 et 8 pieds, Knight retouche les tirages avec un crayon Chinagraph pour apporter d’autres modifications, en travaillant sur la netteté des bords de l’image. Les œuvres finales se situent dans une nouvelle dimension entre peinture et photographie, présentant un nouveau langage innovant de création d’images.
 
Biographie
Nick Knight est l’un des plus influents et plus visionnaires créateurs d’images au monde. Il est le fondateur et le directeur de SHOWstudio.com, un site de films de mode primés.
Défiant constamment les notions conventionnelles de beauté, il est célèbre pour ses collaborations créatives révolutionnaires avec des designers de premier plan tels que Yohji Yamamoto, John Galliano et Alexander McQueen.
 
Nick Knight a produit des campagnes publicitaires pour des clients comme Burberry, Chanel, Fendi, Christian Dior, Lancôme, Swarovski, Tom Ford, Calvin Klein et Yves Saint Laurent.
Il entretient des relations créatives de longue date avec divers musiciens, produisant des vidéoclips primés pour Björk, Lady Gaga ou Kanye West.
 
Son premier livre de photographies Skinheads, publié en 1982, a remporté un prix D&AD en 1996. Depuis, il a produit Nicknight, une rétrospective de douze ans, Flora, une série de fleurs et de plantes d’un herbier du Natural History Museum, et Nick Knight, une monographie rétrospective publiée par Harper Collins en 2009.
 
Son travail a été exposé dans le monde entier par diverses prestigieuses institutions dont la Tate Modern, le Victoria & Albert Museum, la Saatchi Gallery, la National Portrait Gallery, le MoMA, la Gagosian Gallery et Albion Barn.
En 1993, Nick Knight réalise Plant Power, une installation permanente pour le Natural History Museum de Londres qui sera exposée pendant 15 ans.
 
Nick Knight a lancé SHOWstudio en 2000, dans le but, selon ses propres mots, de « montrer l’ensemble du processus de création, de la conception à la réalisation ». SHOWstudio, pionnier du film de mode, est désormais reconnu comme la force motrice de ce média. Depuis sa création, SHOWstudio a travaillé avec les cinéastes, les écrivains et les personnalités culturelles les plus influentes pour créer un contenu en ligne visionnaire résultant de l’image en mouvement, de l’illustration, de la photographie et de l’écrit.
 
Nick Knight vit avec sa femme à Londres. Il a été décoré de l’OBE (L’ordre de l’Empire britannique) en 2010 pour ses services aux arts. Il est professeur honoraire à l’University of the Arts London et a obtenu un doctorat honorifique de la même université.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.