Exposition “Rêveries sur la Côte d’Azur”

Jacques Cordier
 
Visite (de l’exposition “Rêveries sur la Côte d’Azur” au musée Masséna de Nice.
 
Présentation de l’exposition:
Ces peintures à l’huile ou au couteau dépeignent la diversité de paysages de la Côte d’Azur, inspirant tant de peintres célèbres, avec à la fois des champs paisibles et des littoraux tempétueux.

 
Un travail coloré et contrasté séduisant Jean d’Ormesson qui accepta, en 1975, le projet de livre intitulé « Rêveries sur la Côte d’Azur ». Celui-ci ne verra jamais le jour, Jacques Cordier s’éteignant brusquement la même année à l’âge de 38 ans. Un destin hors normes pour ce peintre sensible, plein de vie et de talent. Grâce à ses œuvres, présentées dans de nombreuses capitales mondiales comme Rome, Tokyo ou New-York, la Côte d’Azur a rayonné aux quatre coins du monde.
 
Cette exposition au Musée Masséna peut avoir lieu grâce aux généreux prêts de Simone Duckstein, ayant-droit de l’artiste, muse et épouse de Jacques Cordier, qui a souhaité offrir aux visiteurs de Nice la possibilité d’admirer ses œuvres.
 
L’artiste : Jacques Cordier
 
Jacques Cordier, né en 1937, s’est rapidement pris de passion pour la peinture. Il s’est formé à l’école Manin avec comme professeur de dessin Lucien Martial et a participé notamment aux Salons des Indépendants, de la Nationale, des Grands et les Jeunes d’aujourd’hui et au Salon d’Asnières.
 
Ses premières œuvres sont inspirées de l’architecture du Vieux Paris des années 50 avec des traits noirs et puissants. C’est après avoir découvert les couleurs chaleureuses du Midi lors de ses vacances et plus durablement après son mariage avec Simone Duckstein en 1966, que Jacques Cordier a peint des lieux emblématiques de la Côte d’Azur comme Nice, Antibes et Saint-Tropez.
 
Un jeu subtil de couleurs avec des alternances de tons chauds et froids avant de découvrir l’aquarelle au cours des années 70. Des tableaux qui marqueront une époque, mais aussi des personnalités telles que Françoise Sagan, proche de Jacques Cordier et grande admiratrice de ses œuvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.