Visite de l’exposition “Voyage Musical” au Palais Lascaris

 
Exposiiton Voyage musical
 
Hier visite de l’exposition “Voyage Musical” au Palais Lascaris.
En 2019, le Palais Lascaris a reçu la donation de 21 instruments extra-européens du musicien Zia Mirabdolbaghi.
 

 
Cette donation vient compléter la collection d’instruments de musique conservée au Palais Lascaris, considérée comme la deuxième collection publique de France, avec plus de 400 instruments, principalement constituée par le précieux legs d’Antoine Gautier (1904).
Il est aujourd’hui possible de découvrir au Palais Lascaris non seulement de beaux instruments baroques présentés dans les espaces permanents, dont un ensemble d’instruments en provenance d’Asie orientale et d’Afrique mais aussi 21 instruments de cette récente donation, témoignages de civilisations plusieurs fois millénaires.
 
Ces instruments appartiennent tous à l’aire géographique et culturelle de l’Asie occidentale (de l’Anatolie à l’Inde). Ainsi plusieurs d’entre eux proviennent de Turquie, de l’Azerbaïdjan, de l’Iran, de l’Afghanistan, de l’Ouzbékistan, du Tadjikistan et de l’Inde. Le but du collectionneur, pédagogique, était de les faire sonner, montrer les positions de jeu, les timbres, les accords, de donner à voir les matières et parler de leur sophistication dans le temps et de leur évolution en tant qu’instruments fonctionnels. Ils sont par conséquent tous en état de jeu.
 
Le donateur, Zia Mirabdolbaghi
Musicien, professeur honoraire du Conservatoire de Nice de 1987 à 2013, Zia Mirabdolbaghi a acquis lors de nombreux voyages dans différents pays à partir des années 1980, une série d’instruments en rapport avec le domaine de ses recherches et sa thèse centrée sur une étude comparative d’organologie (en partie publiée en 1999 à Washington aux Etats Unis). Cette longue période d’expérience musicale et pédagogique fut récompensée des insignes de Chevalier des Arts et des lettres par le ministère de la Culture, en 2010.
 
Ces instruments ont été étudiés à travers une abondante iconographie musicale ; Zia Mirabolbaghi a pratiqué le jeu de plusieurs d’entre eux afin d’élaborer un argumentaire basé à la fois sur une approche théorique et une expérience pratique. Il a par ailleurs participé à de nombreux festivals et concerts en qualité de musicien invité, et récemment en tant que conseiller scientifique pour l’exposition « Bâton de pluie, Tambour lunaire » en 2016 au Palais Lascaris.
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.